Recherche / Chaires

Comment augmenter le recours à l’Aide complémentaire santé ?

Créée en 2005, l’Aide à la complémentaire santé subventionne l’acquisition d’une couverture complémentaire pour les personnes modestes, via l’attribution d’un chèque santé, bon de réduction à faire valoir sur le coût du contrat souscrit. Mais sur le terrain, ce dispositif rencontre un succès limité, peu d’assurés effectuant les démarches nécessaires à son obtention. Sophie Guthmuller, docteur de l’Université Paris-Dauphine, s’est attachée, dans sa thèse, à expliquer ce faible recours tout en fournissant quelques recommandations.

En s’appuyant sur une expérimentation contrôlée, menée au sein de la Caisse primaire d’assurance maladie de Lille–Douai, l’auteure constate que la majoration du chèque santé augmente le taux de recours au dispositif.

Toutefois, cette augmentation reste relativement modérée. La méconnaissance de l’aide et la complexité des démarches s’avèrent être les principales causes du faible recours à l’ACS.

Les actions d’information traditionnelles (envoi de courriers, réunions) ne suffisent pas. D’autres relais doivent être envisagés en sollicitant, par exemple, l’appui des médecins généralistes et des pharmaciens.

Enfin, l’incertitude sur l’éligibilité au dispositif décourage certaines personnes. Une attribution automatique de l’ACS à certaines catégories de la population permettrait de mieux atteindre le public visé.

En savoir plus sur les travaux de Sophie Guthmuller dans le numéro 19 de Dauphine Recherches.