La Lettre de Paris-Dauphine
Université Paris-Dauphine
Mars 2016
N° 20

Formation

Le burn out : un révélateur du type de management

Le député Benoit Hamon a déposé le16 février 2016 une proposition de loi « visant à faciliter la reconnaissance du syndrome d’épuisement professionnel en tant que maladie professionnelle »

Même si les acteurs sociaux et les experts ne s’entendent pas sur la définition de cette pathologie et sur la nécessité de légiférer en la matière, ils s’accordent pour reconnaître l’existence d’une relation entre type de management et santé psychique. Le débat politique actuel a l’immense mérite de mettre en évidence qu’être bien au travail n’est pas une question de personne mais une question d’organisation et de relations de travail. Ainsi, si le burn out a ainsi des conséquences individuelles, ses causes sont bien organisationnelles et collectives.

Ce débat représente également un révélateur des enjeux de management : une bonne qualité de vie au travail (la capacité à y coopérer et à y être soi) est un facteur de performance pour l’entreprise. Inversement, une mauvaise qualité de vie au travail nuit à la performance. Plus largement, il amène à comprendre que le social représente une ressource pour l’entreprise, et non pas un problème.

Cette perspective est travaillée et enseignée par le corps professoral du master MTDS (Management, travail et développement social), de l’Université Paris-Dauphine, depuis huit ans. En associant psychologues, sociologues et gestionnaires, venant du monde académique, de l’entreprise ou du service public, le master MTDS donne à voir et à agir autrement dans les organisations.

Pour + d’informations sur le Master Management, Travail et Développement Social : www.management-travail.dauphine.fr 

Retrouvez-nous aussi sur le site de la formation continue : www.formation-continue.dauphine.fr